top of page
Chou Milan Vecto.png

Le chou pancalier de Touraine

En un mot...

Ancienne variété originaire de Touraine, c'est un très joli chou frisé (type Milan), peu ou pas pommé, d'un vert intense.

Carte d'identité

Brassica oleracea

Synonymes : choux de Béthune

Inscrit au catalogue officiel non

Semences disponibles

En essai chez des maraîchers

Les origines

De très nombreuses archives témoignent de la présence du chou pancalier (plus d'une trentaine retrouvée à ce jour). On en retrouve les premières traces en 1785 et la dernière en 1953. A noter qu'il est parfois mal-orthographié « Pancarlier ».

Dans la liste des choux de Milan, il est indiqué comme « très cultivé » en 1907 et comme «absolument recommandable» en 1947 (Jamain).

Des archives indiquent qu’il ressemble au « Chou pancalier petit hâtif de Joulin », au « Chou de Milan court hâtif ».

Au XIIIe siècle, d'après le médecin Arnaud de Villeneuve, on ne connaissait encore, en France que trois sortes de Choux : les blancs, les verts et les frisés. « Choulx blans et Choulx cabus est tout un », dit le Ménagier de Paris, qui ajoute à cette liste les Choux romains, à tête moins serrée, d'origine italienne.

Au XVIe siècle, arrivent d'Italie les Choux de Milan ou de Savoie - sans doute peu différents des Choux romains - et les Pancaliers

Le chou « pancalier », de la ville du Piémont Pancalieri, est un chou moins pommé que les traditionnels choux cabus. A la renaissance, il a rapidement supplanté les choux cabus dans la cuisine bourgeoise : il ne pomme pas ou peu, a des feuilles cloquées et serrées, et est plus savoureux. (cf doc d’archives, Histoire des légumes 1912)

« Ils ne s'arrondissent pas si fort comme le Chou cabus, dit Dalechamps, botaniste lyonnais au XVIe siècle, et n'ont pas la feuille si bien enroulée au milieu, toutefois elles y sont blanches. Au reste, ils sont forts tendres et doux et sont tenus pour les meilleurs aujourd'hui » 

chou pancalier archives.png

Vilmorin-Andrieux, Les plantes potagères : description et culture des principaux légume des climats tempérés, 1925

C'est un chou à pied court, avec des feuilles très amples, nombreuses, d’un vert très foncé, à cloques grosses et larges. Les feuilles extérieures s’étalent complètement sur terre. Les côtes sont grosses, avec des nervures saillantes.

La pomme est ronde, assez petite comparativement aux dimensions de la plante, peu serrée et souvent incomplètement formée.

Description

2020- Millançay CP URGC (1).jpg

Au potager

Privilégier un semis en février-mars.

Repiquage en godet au stade cotylédons, puis la mise en terre se fait à partir de mai tous les 30cm.

Récolte : à partir de juillet

Les essais de culture ont montré une bonne résistance au froid.

L'aspect et le goût du chou pancalier sont très appréciés. Croquant et doux, il possède une saveur bien prononcée. On peut à la fois consommer la pomme quand elle est présente et les feuilles extérieures.

Vous avez des recettes de chou pancalier ? envoyez-les nous !

En cuisine

bottom of page