Trésors vivants : les cépages

Raisin URGC.png

La région Centre-Val de Loire comprend le vignoble de Touraine et le vignoble du Centre. Elle fait partie des 5 régions administratives comprises dans le vignoble du Val de Loire, 3ème bassin de production viticole de France. La tradition viti-vinicole y est très ancienne et différents témoignages attestent que la culture de la vigne y serait antérieure à la colonisation romaine.

Au XIXe siècle, chaque région viticole française cultivait des cépages nombreux et diversifiés qui constituaient un des éléments majeurs du patrimoine viticole. A partir de la fin du XIXe siècle, différentes crises, notamment celle du phylloxera, associées à des changements agricoles profonds, sont à l'origine de l'abandon d'un grand nombre de cépages locaux.

Aujourd'hui, ces cépages jusqu'alors délaissés, peu voire pas représentés dans l'encépagement actuel sont qualifiés de cépages "rares" ou "modestes". La prise de conscience de l’importance de ces cépages dans le monde viti-vinicole est en cours. Certains professionnels mettent en avant certains cépages rares en produisant des vins originaux qui sont de plus en plus demandés, tandis que d'autres se lancent dans des projets de replantation de cépages quasi-disparus, une aventure de longue haleine !

En région Centre-Val de Loire, ces vignerons se réunissent au sein de l'Association vigneronne des cépages rares Berry Sologne (AVCRBS), qui est accompagnée par l'URGC dans ses projets. Des projets de réimplantation de genouillet, de gouget noir et de lignage ont ainsi été mise en œuvre au cours des dernières années.

Plus d'infos sur nos actions >

Logo_cépages_rares.png

L'inventaire des cépages régionaux est toujours en cours, avec 40 à 50 cépages identifiés aujourd'hui (voir la liste complète) ; ce travail est compliqué par l'existence de nombreux synonymes? Par ailleurs, la définition de ce qu'on considère comme cépage "rare" peut varier, de même que ceux qui sont considérés comme "locaux"... Parmi ces dizaines de cépages, quelques-uns sont encore plantés sur des surfaces qui, bien que modestes, ne menacent pas leur existence ; en revanche, beaucoup sont aujourd'hui présents uniquement sur de toutes petites surfaces, voire présents uniquement en conservatoires, quand ils ne sont pas considérés comme perdus...

Voici une présentation de quelques-uns d'entre eux, qui sont actuellement plantés dans la région : sur la carte figure la zone d'implantation historique de chacun de ces cépages. Cliquez sur leur nom pour en savoir plus sur leur histoire, leur encépagement et leur situation actuelle.

Carte_cépages_v2.PNG

Pour en savoir plus sur les cépages rares de la Région Centre Val de Loire, vous pouvez également consulter notre brochure de présentation

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez nous contacter pour obtenir notre état des lieux de la situation de sept cépages rares en région Centre Val de Loire. Cette étude a été menée durant l'été 2016 par Julia RIFFAULT, étudiante à l'ISA Lille, dans le cadre d'un stage co-tutoré avec le VinOpôle Centre-Val de Loire. L'étude a porté sur les sept cépages rares : Pineau d'Aunis, Orbois, Gouget noir, Genouillet, Gascon, Meslier St François, Romorantin. Des entretiens ont été réalisés auprès de 37 professionnels de la Région, principalement des vignerons cultivant un ou plusieurs de ces sept cépages. Ils ont permis de récolter des données techniques sur les cépages ainsi que de cerner les motivations des acteurs et les freins rencontrés.

flyer cépages.PNG

Nos actions 2022

Inventaire des variétés : la liste ci-dessous est toujours à l'étude, pour identifier les synonymes, caractériser les cépages et planifier des actions de sauvegarde individualisées. Par ailleurs, un projet d'identification de cépages est réalisé en partenariat avec l'Education Nationale, grâce au travail des élèves de BTS du lycée Jacques Monod à St Jean de Braye.

Replantation : le lignage, disparu de la région depuis des années, doit faire son grand retour en 2022 ! des pieds étaient encore présents au conservatoire de Vassal ; ils ont été dévirosés, et devraient être planté en Loir et Cher dans l'hiver !

Collectif : L'association vigneronne des cépages rares Berry Sologne (AVCRBS) a de belles réalisation à son actif, en particulier la réussite de la replantation de Genouillet. Mais aujourd'hui limitée au Berry et à la Sologne, elle souhaite évoluer et s'ouvrir à tous les acteurs des cépages rares de la région ; une mutation à suivre de près en 2022 !

Sensibilisation : si la crise sanitaire le permet, 2022 verra peut-être revenir les conférences dégustations sur les cépages rares à la Villa Rabelais, à Tours !

 

Béquignol noir

Bicane

Canari

Cep rouge

Chauché

Chevrelin

Chouchillon

Clombard

Confort

Côt d'Abondance

Côt précoce de Tours

Croq noir

Epinou

Fié gris

Fié jaune

Gamay Bronze

Gamay de Bouze

Gamay Fréaux

Gamay de Chaudenay

Gascon

Gascon de l'Orléanais

Genouillet

Gouais blanc

Gouget Blanc

Gouget noir

Grolleau blanc

Grolleau gris

Grolleau noir

Gros blanc du Loir et Cher

Gros noir

Lignage

Madeleine de Côt

Madeleine Noire

Meslier rose/noir

Meslier St François

Montils

Noir Fleurien

Orbois

Orbois rose

Persagne grise

Pétoin

Pineau d'Aunis

Pinot blanc vrai

Plant de St Aignant

Romorantin

Sacy blanc

St Pierre Doré

Teinturier du Cher

Teinturier femelle

Teinturier mâle

Tendrier

 

Les cépages rares identifiés