Trésors vivants : les légumes

Nous avons recensé aujourd'hui 41 variétés de légumes rattachées à la région Centre Val de Loire, avec des couleurs et des goûts parfois surprenants ! Parmi celles-ci, certaines sont introuvables aujourd'hui. 23 d'entre elles ont pu nous parvenir et sont progressivement remises en culture. D'autres encore nous sont certainement encore inconnues : des trésors poussent sans doute encore dans des jardins de particuliers, ou sommeillent dans des greniers... N'hésitez pas à nous contacter si vous avez connaissance d'une variété locale de la Région !

Nous avons également recensé 31 variétés dont l'appartenance régionale reste à prouver, par des archives ou des témoignages ; si vous en connaissez certaines, votre témoignage peut nous être précieux. Pour finir, nous comptons huit variétés d'origine régionale qui ne sont aujourd'hui pas menacées, et bien souvent largement cultivées à l'échelle nationale.

En savoir plus sur nos actions pour la sauvegarde et valorisation des variétés potagères en 2021.

Les variétés disponibles

Un peu plus de dix variétés sont aujourd'hui disponibles à l'achat, pour les agriculteurs comme pour le grand public. Vous trouverez donc chacune de ces variétés en vente chez des semenciers ; vous pouvez en cultiver dans votre jardin, ou suggérer à votre maraicher d'en produire ! Pour savoir où vous procurer des semences de chaque variété, cliquez sur le dessin ou consultez notre annuaire.

Téléchargez notre brochure sur les légumes anciens disponibles

Les variétés en collection

Avant que les variétés soient disponibles à l'achat, c'est un long processus à mener. En effet, une fois les semences retrouvées, parfois en très petite quantité, nous procédons d'abord à une multiplication conservatrice : on produit des graines, afin de sécuriser la variété et de disposer d'un stock de semences plus important. Le chemin à parcourir ensuite est encore long : il faut authentifier la variété, à partir d'écrits ou de témoignages, la faire inscrire au catalogue officiel pour autoriser la commercialisation des semences, faire des essais en culture comme en cuisine, pour collecter des informations, puis trouver un semencier qui souhaite la commercialiser, et enfin la faire connaitre aux maraichers, aux restaurateurs, et aux consommateurs... un travail de longue haleine !

Le haricot de Chevilly

Le chou pancalier de Touraine

La tomate cerise de Touraine

Le radis d'Orléans

Le chou-navet jaune de St Marc

La tomate grosse hâtive d'Orléans

La betterave jaune ovoïde des Barres

La tomate charbonnière du Berry

La tomate Château de Chartres

Le haricot rouge de Chartres

La tomate boulette de Touraine

Le haricot Gloire d'Orléans

Les variétés perdues... pour l'instant !

Certaines variétés appartiennent au patrimoine vivant de la Région, mais sont aujourd'hui considérées comme perdues : on a une trace de leur existence, le plus souvent dans des archives comme des catalogues anciens de semenciers, mais on ne dispose d'aucune semence aujourd'hui. Cette situation n'est pas toujours définitive ! On peut encore espérer retrouver ces variétés, dans des banques de semences, des conservatoires ou chez des partciuliers... si vous connaissez l'une d'entre elles, contactez-nous !

Cardon épineux de Tours
Chou-navet Blanc d'Aubigny à collet rouge

Laitue blonde d'Issoudun

Laitue Rougette de Tours

Haricot rouge d'Orléans
Laitue d'Amilly

Laitue de Marchenoir

Haricot Coco de Selles sur Cher

Laitue grasse de Bourges

Laitue de Levroux

Pomme de terre étoile du Loiret

Pomme de terre Hollande du Gâtinais

Pomme de terre Parisienne du Loiret

Artichaut Gros camus de Tours

Haricot Petit blanc d'Orléans

Laitue blonde de Tours
Melon Sucrin des Barres
Melon de Langeais

Les variétés encore à l'étude

Certaines variétés sont peut-être liées à la région Centre-Val-de-Loire : leur existence a pu nous être signalée, ou elles ont été identifiées dans des archives avec un nom aux consonnances locales... Mais un unique témoignage ou un nom qui sonne "Centre Val de Loire" ne suffit pas à faire une variété locale ! Dans ce cas, nous partons à la recherche d'autres témoignages confirmant la première piste portée à notre attention, ou nous plongeons dans les archives à la recherche d'une confirmation de l'origine locale de la variété.

Les variétés suivantes sont encore à l'étude : 

Anis vert de Touraine

Betterave jaune ovoïde de Beauce

Chicorée frisée tourangelle

Chou cabus de Touraine

Chou très hâtif amélioré de Touraine

Chou frisé d'Orléans

Chou-navet jaune de Sully

Courge Sucrette du Berry

Courge Sucrette de Valençay (accession disponible)

Fève des Marais/de Gourganne

Flageolet Verval

Fraise d'Eure et Loir

Haricot blanc d'Olivet

Haricot Gloire de Touraine

Haricot le Solognot

Haricot Nègre de Touraine

Igname de St Claude de Diray

Laitue Triomphe de Touraine

Lentilles blondes de la Beauce

Melon petit sucrin d'Orléans

Navet Corne de Cerf (accession disponible)

Navet long jaune de Touraine

Oignon des pailles de Château Renard

Oignon rouge pâle ordinaire (de Touraine)

Pois Gloire du Berry

Pomme de terre Œil de Sologne

Pomme de terre Grosse du Gâtinais

Tomate Château de Chartres (accession disponible)

Tomate Chevalier rouge

Tomate jaune de St Vincent

Tomate précoce de Tours

Les variétés non menacées

Pour finir, certaines variétés sont bien originaires de la région Centre-Val de Loire, et font bien partie de nos Trésors vivants régionaux, mais ne sont pas considérées comme menacées ! Et pour prendre une variété sous notre aile, à l'URGC nous préférons vérifier qu'elle a réellement besoin de nous !

Qu'elles soient aujourd'hui largement diffusées à l'échelle nationale, ou qu'elle aient un obtenteur officiel, ces variétés sont bien originaires de la région, mais n'entrent pas dans le champ d'action de l'URGC : 

Tomate Jaune Côtelée de Montlouis

Lentille de Gallardon

Asperge Alexandre Marionnet

Asperge Lorella

Asperge Jack Mapourpre

Asperge Vallières Raccault

Pomme de terre Belle de Fontenay

Cresson alénois

 

Nos actions 2021

Inventaire des variétés : des variétés à l'origine incertaine, d'autres aux semences introuvables... Nicolas Raduget, historien, effectue des recherches approfondies dans les archives, et collecte des témoignages pour en savoir plus sur ce patrimoine encore trop méconnu !

Conservation : une fois les variétés recensées, et les semences retrouvées, le travail de conservation permet de s'assurer que la variété ne risque plus de disparaitre. Avec des associations et agriculteurs partenaires, les semences sont multipliées régulièrement dans cet objectif. L'URGC gère également toutes les démarches techniques et administratives qui y sont liées.

Expérimentation et valorisation : pour redonner aux variétés locales toute leur place dans les assiettes de la région, il faut d'abord évaluer leur optentiel et leur intérêt actuel ! Pour cela, en 2021, un réseau de 25 maraichers, en collaboration avec des restaurateurs, est mobilisé. Cultiver et observer les variétés, puis les goûter et les cuisiner afin d'en savoir plus sur ces variétés souvent perdues depuis longtemps.

Nous sommes financés : 

Logo Region-Centre-Val-de-Loire-2015.png

Ces projets sont cofinancés par l'Union Européenne. L'Europe investit dans les zones rurales.

facebook@8x.png
chat@8x.png
star@8x.png

Inscription à la lettre de nouvelles trimestrielle : 

Nous sommes membres : 

téléchargement (1).png
Logo_InPACT_Centre_sur_fond_blanc.png

© 2020 URGC. Tous droits réservés