Le céleri violet de Tours

En un mot...

Cette superbe version colorée d'un légume aujourd'hui mal-aimé, le céleri, pourrait contribuer à le faire revenir dans nos assiettes ! Cette très ancienne variété de Touraine, bien qu'elle ne soit pas inscrite au catalogue, est commercialisée par certains semenciers. Il n'existe pas de production maraîchère aujourd'hui, mais plusieurs essais sont en cours.

Carte d'identité

Apium graveolens

Synonymes : Céleri plein violet, Céleri Plein violet de Tours

Pas inscrit au catalogue officiel

Semences commercialisées par certains semenciers

En essai chez des maraîchers

Les origines

Le céleri violet de Tours est l'un des variétés locales au sujet duquel la documentation permet de remonter le plus loin dans le temps. Il s'agit vraisemblablement d'une des plus anciennes variétés parmi celles connues aujourd'hui, puisque la première mention de cette variété remonte à 1829, dans un manuel de jardinier. A l'époque, il est vanté pour sa taille et l'épaisseur de ses côtes. La variété devait être assez largement cultivée, puisqu'on le retrouve dans de nombreux manuels et catalogues de semenciers, jusqu'à la fin des années 50. Il est toujours décrit comme de grande taille, vigoureux et rustique.

A partir des années 60, il se fait discret. C'est autour de 2011 que l'URGC en entend parler pour la première fois, par l'intermédiaire de son homologue dans les Hauts de France, le CRRG : dans leur région, un jardinier passionné connait de nombreuses variétés anciennes françaises, parmi lesquelles notre beau céleri. Il n'y a malheureusement plus de semences disponibles.

Quelques années plus tard, en 2017, le semencier Germinance obtient des semences de la variété, et entreprend de la relancer.

C’est une variété bisannuelle très grande, vigoureuse. Ses côtes sont pleines, tendres et cassantes, larges et très charnues. Elles sont d'un vert foncé teinté de rose violacé. Les feuilles sont à demi-étalées, larges et vert foncé.

Description

Parfaitement adaptée au climat de la vallée de la Loire, la variété est reconnue pour sa rusticité et sa qualité.

Il se sème de février à avril, et offre une large saison de récolte, puisque, si le climat est doux ou qu'il est protégé sous abri, ce céleri peut se récolter de juillet à mars.

Au potager

Le céleri violet produit de très belles côtes charnues, qui se consomment crues ou cuites. Il a une saveur agréable, assez prononcée ; cueillies jeunes et bien fraîches, les côtes sont délicieuses à la croque au sel.

En salade composée, il fera merveille avec ses superbes couleurs allant du rose au violet foncé.

En cuisine

Crédit photo : Luc Devaux, URGC, URGC et les élèves des rencontres culinaires 2020 

Nous sommes financés : 

Logo Region-Centre-Val-de-Loire-2015.png

Ces projets sont cofinancés par l'Union Européenne. L'Europe investit dans les zones rurales.

facebook@8x.png
chat@8x.png
star@8x.png

Inscription à la lettre de nouvelles trimestrielle : 

© 2020 URGC. Tous droits réservés

 

Nous sommes membres : 

téléchargement (1).png
Logo_InPACT_Centre_sur_fond_blanc.png