La poule du Berry

En un mot...

La poule du Berry, magnifique volaille au plumage noir et aux reflets vert scarabée, a été créée au tout début du 20ème siècle. Disparue après la seconde guerre mondiale, elle a été recréée dans les années 70. Elle est aujourd'hui bien implantée dans son pays d'origine, le Berry, avec une microfilière de production et commercialisation très dynamique qui a conservé l'ancien nom de la race pour créer une marque de produits et services autour de cette volaille : volailles à cuire, mais aussi produits transformés, volailles vivantes, poulaillers pédagogiques pour les écoles et collectivités... Les Berrichons peuvent aujourd'hui relativement facilement déguster cette volaille d'exception, à la chair fine et savoureuse, dans un restaurant ou en s'approvisionnant sur les marchés.

Carte d'identité

13 000 poulets produits en 2019

5 éleveurs professionnels commercialisant sous la marque collective "La Noire du Berry"

Production de volailles prêtes à cuire, de conserves.

Vente de volailles vivantes aux particuliers et aux collectivités

Utilisée dans des poulaillers pédagogiques : Berry cocotte

La poule du Berry a été créée à partir de 1900 par le baron Henri de Laage, établi dans le château de Verneuil, à Vendroeuvres, dans la Brenne.  Elle est mentionnée pour la première fois en 1909 dans un ouvrage d’aviculture, et trois ans plus tard, le standard de la race est établi et déposé par les fédérations d’aviculture de l’Indre et du Cher. La race, à la fois destinée à la ponte et à la chair, est ensuite régulièrement citée dans la littérature avicole, souvent de concert avec sa voisine la Géline de Touraine. Mais dès les années 40, ces mentions se raréfient : après guerre, les poules noires du Berry désertent les basses-cours berrichonnes dans lesquelles elles étaient jusque là légion, vraisemblablement au profit de races hybrides à la croissance bien plus rapide. Seuls quelques passionnés continuent l’élevage et l’amélioration de la race à des fins plus esthétiques que culinaires, notamment en sélectionnant les volatiles pour obtenir ses fameux yeux rouges, à force de croisements. Dans les années 70, elle est considérée comme complètement disparue.


Les origines

Description

La forme générale est dite « en bateau ». Le plumage est noir avec des reflets métalliques et les pattes sont bleues ardoisées. Les yeux sont rouges et dits « œil de coq ».

Race fermière à croissance lente, très rustique, les poulets de marque « Noire du Berry », sont élevés pendant 150 jours minimum sur un parcours herbeux d’au moins 10 m² par sujet. Leur nourriture traditionnelle est constituée de céréales ainsi que d’insectes et lombrics trouvés sur le parcours.

La saveur de la chair de la poule Noire du Berry est exceptionnelle (goût d'amande-noisette) et sa texture allie moelleux, fermeté et densité. Cette qualité a été reconnue par les « Tables Gourmandes du Berry » et le poulet de race Noire du Berry figure au classement international de l’Arche du Goût de Slow Food.

Crédit photo Anthony Tixier

Le projet de 

sauvegarde

Au début des années 70, un professeur agrégé de Sciences de la vie et de la terre, Gaston Touraine, se lance le défi de recréer la race, alors qu'elle est considérée disparue ! Commence alors un long travail de recherche de reproducteurs pour recréer le processus initial de création de la poule du Berry, en ayant recours aux races vraisemblablement à l’origine de la race au début du siècle : la « Noire de Challans », « l’Orpington noire » et la « Gauloise noire ». À l’initiative seule de cet homme, la poule du Berry renaît donc de ses cendres, et toutes les poules du Berry actuelles descendent ainsi des animaux sélectionnés par lui. Dans les années 80 et 90, les poules du Berry refleurissent dans les basses-cours, portées par des passionnés qui rejoignent Gaston Touraine dans sa tâche de relance de la race.

 

Mais c’est au début des années 2000, avec l’aide de l’URGB, puis URGC, que la destinée de la poule prend un nouveau tournant. Le Club Français de la Poule Noire du Berry, créé en 2004, se donne pour mission de conserver, sélectionner et valoriser la race. La gestion génétique des reproducteurs est assurée depuis 2008 par un Centre de Sélection spécialisé dans les races anciennes, à Béchanne, dans l'Ain. Ce Centre fournit l'ensemble de la filière en poussins. La marque "La Noire du Berry", sous laquelle sont commercialisés les produits aujourd'hui, est déposée en 2010, et garantit des conditions d'élevage respectueuses des animaux, adaptées à la race et à son potentiel gastronomique.

C'est aujourd'hui la microfilière de race locale la plus dynamique de la région.

CFPNB.jpg

Crédits photos :  Anthony Tixier, Histoires de charrues et d'assiettes, Combawa, URGC, 

Nous sommes financés : 

Logo Region-Centre-Val-de-Loire-2015.png

Ces projets sont cofinancés par l'Union Européenne. L'Europe investit dans les zones rurales.

facebook@8x.png
chat@8x.png
star@8x.png

Inscription à la lettre de nouvelles trimestrielle : 

© 2020 URGC. Tous droits réservés

 

Nous sommes membres : 

téléchargement (1).png
Logo_InPACT_Centre_sur_fond_blanc.png